Service client : 03 81 61 57 08

Produits sanguins à usage de recherche: Bonnes Pratiques

De nombreux aspects peuvent impacter les résultats de vos expériences utilisant des produits sanguins. Voici les points d’attention :

 

Les aspects éthiques et réglementaires

Il est indispensable d’observer un certain nombre de prérequis éthiques et réglementaires (autorisations ou déclarations) avant de débuter tout projet de recherche utilisant des éléments issus du corps humain, y compris des cellules sanguines de donneurs volontaires sains. Consultez notre blog consacré à ces aspects pour être sûr de ne rien oublier !

 

Conditions pour le don de sang

Les donneurs sains sont âgés de 18 à 70 ans et doivent peser au moins 50 kg lors du don. La fréquence du don est fonction du type de don effectué.

Le délai entre deux dons doit être au minimum de :

- 8 semaines pour un don de sang total

- 4 semaines pour un don de plaquettes en aphérèse

- 2 semaines pour un don de plasma en aphérèse

 

Type de produit initial

Selon la nature, la quantité et l’utilisation envisagée du produit final, le produit initial peut être :

- Tube de sang total anticoagulé ou non

- Poche de sang total anticoagulée ou non

- Couche Leuco-Plaquettaire (CLP, ou buffy-coat)

- Cône d’aphérèse

- Poche d’aphérèse

Plus de détails ici

 

Anticoagulant

Pour les tubes de sang supplémentaires prélevés lors d’un don, l’anticoagulant doit être choisi selon l’application envisagée.

Plus de détails ici

 

Cession des prélèvements

Le statut infectieux du donneur est un prérequis indispensable pour garantir la protection du manipulateur et mettre en œuvre les mesures requises à sa protection (niveau de sécurité biologique).

La Qualification Biologique du Don (QBD) obligatoire pour tout don de sang à usage thérapeutique inclue le dépistage des pathogènes suivants :

- Virus de l’immunodéficience humaine (VIH-1/2)

- Virus de l’hépatite B (VHB)

- virus de l’hépatite C (VHC)

- HTLV-I/II (lors d’un premier don)

- Syphilis

 

Qualité des cellules et fonctionnalité

Plusieurs paramètres liés aux conditions de manipulation du produit sanguin initial peuvent affecter la qualité (viabilité, fonctionnalité) du produit final :

- Délai : plus le délai entre le prélèvement et la manipulation du produit est important, plus les risques d’altération de qualité (viabilité, fonctionnalité) des cellules sanguines est élevé. Les critères à prendre en compte portent notamment sur les modalités d'acheminement puis de stockage du produit sanguin vers le laboratoire et l'organisation des protocoles.

- Température de conservation : selon les cellules souhaitées, avant manipulation, il peut être préférable de conserver le produit sanguin à température ambiante ou à +4°C.

- Mise sous agitation : une agitation de la poche ou du tube de sang limite la formation d'agrégats plaquettaires si le produit doit être conservé plusieurs heures avant manipulation.